M. Ayyoub

  Immunité antitumorale et immunothérapie

 

 

 

 

 

 

Résumé des travaux de recherche

 

 

Des décennies d’efforts en recherche sur l’immunologie tumorale ont récemment porté leur fruit avec le succès clinique des anticorps monoclonaux ciblant les points de contrôle immunitaire. Ces thérapies ont permis, d’une part, de confirmer le rôle central de l’immunité adaptative dans le contrôle de la croissance tumorale et, d’autre part, de souligner l’importance des mécanismes de régulation immunitaire dans la capacité des tumeurs à échapper au contrôle immunitaire. L’objectif de notre recherche est de déchiffrer les mécanismes moléculaires et cellulaires sous-jacents à la sensibilité/résistance des tumeurs à l’immunothérapie afin de concevoir des thérapies combinées capables de l’emporter sur la résistance.

 

Objectifs

 

Malgré son efficacité sur plusieurs tumeurs malignes, seule une proportion des patients traités bénéficient des avantages cliniques de la monothérapie de modulation immunitaire. En outre, un certain nombre de types de tumeurs, tout en étant immunogène, ne répondent pas aux immunothérapies actuelles.

Afin de comprendre les mécanismes moléculaires et cellulaires de la sensibilité/résistance des tumeurs aux réponses immunitaires spontanées ou thérapeutiques, nos études se concentrent sur :

  • déchiffrer l’impact des réponses adaptatives spécifiques à l’antigène tumoral au travers de  la sensibilité immunitaire de la tumeur par l’évaluation des réponses des cellules T aux néoantigènes, aux antigènes oncoviraux et aux antigènes des testicules cancéreux, des mécanismes sous-jacents à l’immunogénicité de ces catégories d’antigènes et de l’évolution des réponses cellulaires T spécifiques à la tumeur le long de la thérapie de modulation du point de contrôle immunitaire;
  • étudier la contribution du type de réponse cellulaire T (type 1/Th1/Tc1; type 2/th2; type 3/Th17; Treg) à l’immunité antitumorale selon le type histologique de la tumeur et l’emplacement anatomique.

Les résultats de nos études ont un impact potentiel sur l’identification de biomarqueurs cliniquement significatifs de la réponse à l’immunothérapie et sur le développement de thérapies mixtes, en particulier les vaccins anticancéreux associés à la modulation du point de contrôle immunitaire, qui peuvent améliorer l’étendue des réponses cliniques à l’immunothérapie.

 

Mots-Clés
  • Réponse de la cellule T antitumorale
  • Populations de cellules T CD4
  • Modulateurs de points de contrôle immunitaire
  • Vaccins anticancéreux

 

Labels et réseaux
  • Réseau Essais cliniques collaboratifs sur la vaccination contre le cancer (Institut de recherche sur le cancer / Ludwig Cancer Research)
  • Réseau Centres d’excellence en immunothérapie Roche (Imcore)

 

Publications choisies


2016

Zitvogel, L; Ayyoub, M; Routy, B; Kroemer, G

Microbiome and Anticancer Immunosurveillance Article de journal

Cell, 165 (2), p. 276-87, 2016, ISSN: 1097-4172 (Electronic) 0092-8674 (Linking).

Liens | BibTeX

2015

Scarlata, C M; Celse, C; Pignon, P; Ayyoub, M; Valmori, D

Differential expression of the immunosuppressive enzyme IL4I1 in human induced Aiolos+, but not natural Helios+, FOXP3+ Treg cells Article de journal

Eur J Immunol, 45 (2), p. 474-9, 2015, ISSN: 1521-4141 (Electronic) 0014-2980 (Linking).

Liens | BibTeX

2013

Ayyoub, M; Pignon, P; Classe, J M; Odunsi, K; Valmori, D

CD4+ T effectors specific for the tumor antigen NY-ESO-1 are highly enriched at ovarian cancer sites and coexist with, but are distinct from, tumor-associated Treg Article de journal

Cancer Immunol Res, 1 (5), p. 303-8, 2013, ISSN: 2326-6074 (Electronic) 2326-6066 (Linking).

Liens | BibTeX

2012

Hamai, A; Pignon, P; Raimbaud, I; Duperrier-Amouriaux, K; Senellart, H; Hiret, S; Douillard, J Y; Bennouna, J; Ayyoub, M; Valmori, D

Human T(H)17 immune cells specific for the tumor antigen MAGE-A3 convert to IFN-gamma-secreting cells as they differentiate into effector T cells in vivo Article de journal

Cancer Res, 72 (5), p. 1059-63, 2012, ISSN: 1538-7445 (Electronic) 0008-5472 (Linking).

Liens | BibTeX

Redjimi, N; Raffin, C; Raimbaud, I; Pignon, P; Matsuzaki, J; Odunsi, K; Valmori, D; Ayyoub, M

CXCR3+ T regulatory cells selectively accumulate in human ovarian carcinomas to limit type I immunity Article de journal

Cancer Res, 72 (17), p. 4351-60, 2012, ISSN: 1538-7445 (Electronic) 0008-5472 (Linking).

Liens | BibTeX

2010

Valmori, D; Raffin, C; Raimbaud, I; Ayyoub, M

Human RORgammat+ TH17 cells preferentially differentiate from naive FOXP3+Treg in the presence of lineage-specific polarizing factors Article de journal

Proc Natl Acad Sci U S A, 107 (45), p. 19402-7, 2010, ISSN: 1091-6490 (Electronic) 0027-8424 (Linking).

Liens | BibTeX

2009

Bioley, G; Guillaume, P; Luescher, I; Yeh, A; Dupont, B; Bhardwaj, N; Mears, G; Old, L J; Valmori, D; Ayyoub, M

HLA class I - associated immunodominance affects CTL responsiveness to an ESO recombinant protein tumor antigen vaccine Article de journal

Clin Cancer Res, 15 (1), p. 299-306, 2009, ISSN: 1078-0432 (Print) 1078-0432 (Linking).

Liens | BibTeX

2005

Valmori, D; Merlo, A; Souleimanian, N E; Hesdorffer, C S; Ayyoub, M

A peripheral circulating compartment of natural naive CD4 Tregs Article de journal

J Clin Invest, 115 (7), p. 1953-62, 2005, ISSN: 0021-9738 (Print) 0021-9738 (Linking).

Liens | BibTeX