UTIQUE est le Partenariat Hubert Curien (PHC) franco-tunisien. En France, il est coordonné et cofinancé par le Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères (MEAE) et le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI). En Tunisie, il est mis en œuvre et financé par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRS) et géré par la Direction Générale de la Recherche Scientifique (DGRS). Ce programme est supervisé par le Comité Mixte pour la Coopération Universitaire (CMCU) sous la responsabilité d’un Co-président français et d’un Co-président tunisien.

Types de projets concernés

L’objectif de ce programme est de développer les échanges scientifiques et technologiques d’excellence entre les laboratoires des deux pays, en favorisant les nouvelles coopérations et la participation de jeunes chercheurs et doctorants.

Tous les domaines de recherche sont concernés par cet appel à propositions et particulièrement les Sciences Humaines et Sociales (SHS).

Une attention particulière sera réservée aux projets qui :

  • impliquent des partenariats socio-économiques. Les dossiers contenant une ou des lettres de soutien ou d’engagements et mentionnant la nature de la contribution seront considérés prioritairement ;
  • encouragent l’innovation et le transfert des connaissances et des compétences au bénéfice des deux pays ;
  • favorisent la structuration de la recherche et la mise en réseau des équipes de recherche.

Le partenariat doit impliquer au moins une équipe de chaque pays.

Une thèse en cotutelle doit impérativement être mise en place le plut tôt possible après notification de la sélection du projet et au plus tard la première année du projet.

Le programme pourra financer la mobilité de deux (2) doctorants en cotutelle maximum par projet. Chaque allocation couvre neuf (9) mois de séjour du doctorant sur les trente-six (36) mois de thèse, répartis sur trois (3) ans avec des séjours annuels de trois (3) mois.

Le programme favorise la mobilité de post-doctorants (minimum un, maximum deux). Chaque allocation couvre six (6) mois de séjour du post-doctorant sur les trente-six (36) mois du projet, répartis sur trois (3) ans avec des séjours annuels de deux (2) mois.

Pour en savoir plus

Date limite de candidature : 14 avril 2021