La médecine nucléaire utilise des vecteurs radioactifs (radiopharmaceutiques) pour visualiser ou détruire des cibles (généralement) tumorales. La détermination de l’irradiation délivrée (dose absorbée), aux cibles tumorales mais également aux tissus sains environnants, permet de contrôler et d’optimiser la procédure pour chaque patient (médecine personnalisée). Le calcul dosimétrique peut se baser sur des modèles humains de référence. Il nécessite la modélisation explicite du transport des radiations, de l’émission au dépôt d’énergie dans les tissus, par des méthodes de simulation de type Monte Carlo. Ces approches nécessitent une puissance de calcul importante, souvent au delà des possibilités d’un seul laboratoire.

La collaboration OpenDose regroupe l’expertise et les ressources de 18 équipes internationales pour produire et distribuer des données dosimétriques en libre accès sur un site web dédié: www.opendose.org.

La collaboration, initiée et coordonnée par l’équipe 15 du CRCT, travaille également au développement de logiciels open source et à la dissémination de supports pédagogiques pour l’enseignement de la dosimétrie en Médecine Nucléaire. Le travail publié est le fruit d’une collaboration internationale regroupant 18 équipes de recherche:

La plupart des traitements délivrés à ce jour en médecine nucléaire ne bénéficient pas de la personnalisation et de l’optimisation que permet la dosimétrie clinique. Le projet OpenDose facilite le développement et la mise en œuvre de la dosimétrie clinique, que ce soit dans un contexte de diagnostic (dosimétrie modèle) ou de thérapie (dosimétrie personnalisée). Sa singularité provient de son mode de fonctionnement collaboratif, de la décision de fournir un accès aux sources des programmes réalisés (traçabilité et transparence), et à la volonté d’aborder l’ensemble de la problématique dosimétrique (données, logiciels, formation).

La collaboration OpenDose propose déjà sur son site web (www.opendose.org) un jeu de données complet pour la dosimétrie de patients adultes en médecine nucléaire. Elle travaille actuellement au calcul de données pour des patients pédiatriques et les femmes enceintes. Ces nouveaux jeux de données seront mis à disposition en accès libre très prochainement via la plateforme web. Le développement de logiciels ouverts spécifiques (dosimétrie modèle ou personnalisée) est en cours de validation. Le développement de suites logicielles et d’outils numériques (patients virtuels) permettant l’évaluation des logiciels commerciaux est également en projet. L’objectif est de créer et maintenir une collection de ressources dosimétriques en médecine nucléaire accessible aux professionnels du domaine.

Découvrir l’article publié :

J Nucl Med. 2020 Mar 13. pii: jnumed.119.240366
OpenDose: open access resources for nuclear medicine dosimetry.
Chauvin M, Borys D, Botta F, Bzowski P, Dabin J, Denis-Bacelar AM, Desbrée A, Falzone N, Lee BQ, Mairiani A, Malaroda A, Mathieu G, McKay E, Mora-Ramirez E, Robinson AP, Sarrut D, Struelens L, Vergara Gil A, Bardiès M.

Mots clés :

  • Médecine nucléaire,
  • dosimétrie,
  • ressources en libre accès,
  • méthodes Monte Carlo

Contact :

Maxime Chauvin, Manuel Bardiès
Equipe 15 CRCT

Mail : maxime.chauvin@inserm.fr manuel.bardies@inserm.fr

Une image :

Figure 1. Le site web www.opendose.org permet d’accéder aux ressources produites par la collaboration. Ici la section “Specific Absorbed Fractions” permet d’afficher les données générées par les différents partenaires et pour différents codes dans un graphe dynamique, et de les télécharger en fichier CSV.