Le travail présenté dans cet article a pour origine une observation clinique : 3 enfants de la même famille ont tous souffert d’une leucémie aiguë lymphoblastique de type B (LAL-B). Sachant que c’est une  maladie très rare, nous avons suspecté une prédisposition génétique et en lisant le génome de ces trois patients nous avons identifié une mutation dans PAX5, un gène contrôlant la production des cellules sanguines (processus appelé hématopoïèse). Les cellules du sang sont produites de façon dynamique à partir de cellules souches hématopoïétiques dans des proportions précises et adaptées aux conditions environnementales. La dérégulation de l’hématopoïèse peut mener à des leucémies comme les LAL-B qui sont à la fois un blocage de la production de cellules lymphoïdes  fonctionnelles (qui produisent les anticorps) et une prolifération incontrôlée de ces cellules immatures (blastes). C’est un processus en plusieurs étapes : une première mutation va créer un état pré-leucémique généralement sans symptôme clinique et d’autres mutations vont faire progresser vers la leucémie. Ici nous avons montré que la première mutation est héritée ce qui reste un évènement extrêmement rare dans les cancers du sang.

Ce travail démontre l’importance d’envisager l’origine familiale des leucémies avant de choisir un donneur compatible pour une greffe

Découvrir l’article publié :

Blood. 2020 Oct 9
Germline PAX5 mutation predisposes to familial B acute lymphoblastic leukemia
Nicolas Duployez, Laura Audrey Jamrog, Vincent Fregona, Camille Hamelle, Laurène Fenwarth, Sophie Lejeune, Nathalie Helevaut, Sandrine Geffroy, Aurelie Caillault Venet, Alice Marceau-Renaut, Stéphanie Poulain, Catherine Roche-Lestienne, Laetitia Largeaud, Nais Prade, Stephanie Dufrechou, Sylvie Hébrard, Céline Berthon, Brigitte Nelken, Jose Fernandes, Céline Villenet, Martin Figeac, Bastien Gerby, Eric Delabesse, Claude Preudhomme, Cyril Broccardo

Mots clés :

  • Leucémie
  • Prédisposition

Contact :

Cyril Broccardo
Equipe : 16 du CRCT (Altération des facteurs de transcription dans les leucémies aigües – Pr. Eric Delabesse)
Mail : cyril.broccardo@inserm.fr

Collaborations :

L’équipe a été financée par l’INSERM, le CNRS, l’université Paul Sabatier, l’association « Capucine » et la Société Française des Cancers de l’Enfant (SFCE), par la Région Occitanie, par la Ligue Nationale Contre le Cancer, l’association « Les 111 des arts », l’association « Cassandra » et l’association « Constance La Petite Guerre Astronaute ». Les auteurs de la publication remercient Manon Farcé du plateau de cytométrie et de tri cellulaire du Pôle Technologique du CRCT (INSERM U1037) pour l’assistance technique ainsi que les plateformes Anexplo/Genotoul pour leur assistance technique (UMS006).

Une image :

La leucémie est un processus multi-étapes : une première mutation va créer un état pré-leucémique généralement sans symptôme clinique (ici mutation dans PAX5) et d’autres mutations (altérations additionnelles) vont faire progresser vers la leucémie.