Le cancer du pancréas est un cancer de très mauvais pronostic. Il est causé dans plus de 80% des cas par des mutations oncogéniques de la protéine appelée Kras. Cette protéine Kras mutée active par interaction directe des protéines PI3K. Jusqu’ici, le sous-type de mutation Kras était considéré comme équivalent pour provoquer le cancer du pancréas en activant les PI3K. Cette mini revue expose et discute des résultats récents de chercheurs aux USA : en fonction de la mutation Kras, le couplage Kras muté-PI3K est différent. Ces travaux pourraient conduire à l’utilisation de thérapies ciblées personnalisées en fonction du sous-type.

Découvrir l’article publié :

Clin Res Hepatol Gastroenterol. 2020 Jun 24;S2210-7401(20)30166-2. doi: 10.1016/j.clinre.2020.05.021.The Type of KRAS Mutation Drives PI3Kα/γ Signalling Dependency: Implication for the Choice of Targeted Therapy in Pancreatic Adenocarcinoma Patients
Coralie Cayron 1 , Julie Guillermet-Guibert 2

Mots clés :

  • Signalisation,
  • cancer du pancréas,
  • thérapies ciblée

Contact :

Coralie Cayron et Julie Guillermet-Guibert
Equipe : Eq 17 Julie Guillermet-Guibert
Mail : coralie.cayron@inserm.frjulie.guillermet@inserm.fr