Le lymphome anaplasique à grandes cellules est l’un des lymphomes T pédiatrique le plus fréquent. Il touche essentiellement les lymphocytes CD4, bras armés du système immunitaire, et est associé dans plus de 80% des cas à la translocation chromosomique (qui est le transfert d’un segment de chromosome à un autre chromosome) du gène codant pour la protéine oncogénique NPM-ALK.

Bien que la chimiothérapie soit très efficace, 25% des patients ne répondent pas au traitement ou rechutent en présentant alors des maladies plus sévères. Pour soigner au mieux ces patients il est donc primordiale de connaitre la genèse de ce cancer.

En forçant des lymphocytes CD4 normaux à exprimer la protéine oncogénique provenant de la translocation chromosomique NPM-ALK, le groupe du Dr. Fabienne MEGGETTO, a réussi à modéliser en laboratoire le lymphome anaplasique à grandes cellules. En partenariat avec le pôle bio-informatique du Centre de Recherche en Cancérologie de Toulouse, une équipe de l’Institut Necker de Paris, et de l’établissement Français du sang de Bordeaux, l’analyse du génome et de l’épigénome (influence de l’environnement de la cellule sur son génome) a révélé que les cellules exprimant l’oncogène ALK prennent l’apparence de cellules souches cancéreuses d’origine thymique. De plus, l’équipe a mis en avant des phénomènes biologiques les régulant qui pourrait avoir des conséquences importantes sur le pronostic clinique. La perspective de thérapies ciblant spécifiquement ces cellules tumorales offre dès lors de nouveaux espoirs dans le traitement contre le cancer.

Découvrir l’article publié :

J Clin Invest. 2020 Nov 3;134990.doi: 10.1172/JCI134990. Online ahead of print.
ALK-transformed mature T lymphocytes restore early thymus progenitor features
Annabelle Congras, Coralie Hoareau-Aveilla, Nina Caillet, Marie Tosolini, Patrick Villarese, Agata Cieslak, Laura Rodriguez, Vahid Asnafi, Elisabeth Macintyre, Gerda Egger, Pierre Brousset, Laurence Lamant, Fabienne Meggetto

Mots clés :

  • Lymphomes,
  • translocation chromosomique,
  • (epi)génome,
  • cellules souches,
  • thérapie

Contact :

Fabienne MEGGETTO, DR1 CNRS, CN24 – fabienne.meggetto@inserm.fr
Co directrice de l’équipe : Biologie des ARN dans les cancers hématologiques
Projet labelisé Equipe Ligue 2017
Laboratoire d’Excellence Toulouse Cancer-TOUCAN, F-31024 Toulouse, France
Institut Carnot Lymphome-CALYM, F-31024Toulouse, France

Partenariats :

  • Equipe des Drs Vahid ASNAFI et Elisabeth MACINTYRE, service d’hématologie/INSERM1151, Institut Necker-Enfants Malades,  Paris
  • Etablissement Français du Sang – Nouvelle Aquitaine, INSERM U1035, Université de Bordeaux, Bordeaux, France.

Une image :